Rechercher

Optimiser votre alimentation pendant votre grossesse avec la Naturopathie

Et si la grossesse devenait une occasion en or pour nous les femmes de prendre soin de notre alimentation et de notre santé. Cela nous donne du pouvoir - mieux nous mangeons, mieux nous nous sentons, et ce qui en résulte est la santé et le bonheur - deux éléments clés d'une grossesse, d’un accouchement et d'un post-partum sereins.

 

Sommaire :

  1. Protéines

  2. Poissons ou huiles de poisson

  3. Calcium

  4. Vitamine D

  5. Acide folique

  6. Fer

  7. Probiotiques

 



De bonnes habitudes acquises pendant la grossesse pourraient avoir un impact à long terme sur la maman, le bébé mais aussi toute la famille.


La prise de poids dans notre société est mal acceptée et pour de nombreuses femmes l’idée de prendre du poids peut être émotionnellement difficile. En revanche gardez à l’esprit qu’un bébé en bonne santé est un bébé dont la maman aura accepté cette prise de poids physiologique durant sa grossesse. Une femme enceinte, quel que soit son poids avant la conception, doit avoir des calories supplémentaires pour soutenir une augmentation de son propre métabolisme corporel et de la production de tissus, ainsi que la croissance de son bébé. Au cours des trois premiers mois, la prise de poids est souvent minime (environ 5 kilos). À partir du début du quatrième mois, le gain de poids moyen pour une femme enceinte est d'environ 1 kilo par semaine. En général, le gain de poids normal varie entre 15 et 20 kilos et les femmes souffrant d'insuffisance pondérale devraient probablement prendre entre 25 et 30 kilos.


Bien qu'il s'agisse de chiffres moyens, votre gain de poids total peut être très différent. Du premier au sixième mois, la majeure partie de ce poids reflétera une augmentation du volume sanguin, une hypertrophie des seins, de l'utérus et des tissus et fluides associés, ainsi qu'un dépôt de graisse maternelle - un gain temporaire pendant la grossesse. Au cours des trois derniers mois, la prise de poids est principalement celle du nourrisson. Ainsi, la privation intentionnelle de calories au cours du dernier trimestre exercera le plus grand stress sur le bébé.


En tant que naturopathe spécialisée dans l’accompagnement des femmes, je recommande de se concentrer sur les nutriments spécifiques à la grossesse suivants :


1. Les protéines :

Le corps de votre bébé se construit et les protéines sont le matériau de choix. Votre corps ne stock pas de protéines pour une utilisation ultérieure. Les protéines supplémentaires sont décomposées et stockées sous forme de graisse. Si votre bébé veut obtenir les protéines dont il a besoin pour grandir, vous devez les manger. Visez 3 à 4 portions par jour (60 à 100 g de protéines). Une portion de protéines correspond à peu près à la taille d'un jeu de cartes pour la viande ou 1⁄2 tasse de légumineuses, un œuf.


2. Poisson ou huiles de poisson (Omega 3 – DHA & EPA) :

  • Important pour maintenir une grossesse en santé et pour le développement cérébral de votre bébé pendant que vous êtes enceinte et que vous allaitez.

  • Réduit l'incidence de la dépression post-partum.

  • Peut réduire la fréquence du travail prématuré, de la pré-éclampsie et de retard de croissance fœtale.

  • Réduit le risque de malade atopique chez le nourrisson (allergies, eczéma, asthme).

  • Mangez des poissons à faible teneur en mercure comme le saumon sauvage, la truite arc-en-ciel, le maquereau, les sardines ou la sole.

  • Envisagez de prendre un supplément d'oméga 3.

3. Le Calcium

  • Le calcium est le composant principal des os et des dents et a été corrélé au maintien de la tension artérielle saine et la prévention de la pré-éclampsir durant la grossesse. Le calcium combiné au magnésium aide à diminuer les crampes aux jambes au troisième trimestre mais aussi les contractions prématurées.

  • Aliments riches en calcium - produits laitiers (lait, yogourt, fromage), lait de soja, lait d'amande, de riz ou de coco enrichi, tofu, légumes-feuilles foncés, haricots, tahini, amandes.

  • Envisagez de prendre un supplément de calcium si votre régime alimentaire manque d'aliments riches en calcium.

4. La vitamine D

  • Nécessaire à l'absorption du calcium.

  • La vitamine D peut améliorer l’humeur et les fonctions immunitaires.

  • Les déficiences gestationnelles sont liées à l’ostéoporose, à l’asthme et à l’autisme chez les enfants, au diabète gestationnel, au faible poids à la naissance et à l’augmentation des taux de césarienne.

  • Souvent inclus dans la vitamine prénatale. Si les analyses de sang déterminent que vous êtes déficient, vous devrez peut-être prendre un supplément de vitamine D supplémentaire.

5. L'acide folique

  • Carence associée à l’anémie maternelle, à la prématurité, aux malformations cardiaques congénitales, à la fente palatine, aux fausses couches et l’insuffisance pondérale à la naissance.

  • Aliments riches en acide folique - légumes vert foncé, légumineuses, haricots et lentilles.

6. Le fer

  • Carence associée à un faible poids à la naissance , à un travail prématuré, à un accouchement par césarienne et à une dépression post- partum .

  • Faible dosage inclus dans la vitamine prénatale.

  • Aliments riches en fer - bœuf, poulet, porc, dinde, agneau, bison, haricots, lentilles, tofu, pois.

  • La carence en fer est incroyablement fréquente pendant la grossesse. S'il s'avère que vous présentez une carence en analyse de sang, un supplément de fer supplémentaire peut être recommandé.

7. Les probiotiques

  • Prévient les maladies atopiques du nourrisson (allergies, eczéma, allergies).

  • Stimule la fonction immunitaire pendant la grossesse.

  • Favorise une digestion saines .

  • Prévient la prévention post-partum et l’anxiété .

  • Sources alimentaires - yaourt, kéfir, aliments lacto-fermentés.

  • Envisagez une supplémentation en probiotiques.


Discutez avec votre naturopathe local du dosage de vitamines / minéraux spécifiques à la grossesse. Pour optimiser votre nutrition pendant la grossesse, essayez d'incorporer des aliments de tous les groupes alimentaires lorsque vous planifiez votre menu quotidien.


Idéalement, vous devriez manger trois repas et une collation par jour. Se passer de petit-déjeuner, c'est comme jeûner !

Le jeûne peut augmenter la libération des hormones de stress de votre corps et a été associé à des complications pendant la grossesse, y compris le travail prématuré.

En moyenne, visez environ 1 900 calories par jour au premier trimestre et environ 2 200 calories par jour aux deuxième et troisième trimestre.


Vous avez des questions ? Ecrivez-nous !






SOURCES :

Merewood A, Mehta SD, Chen TC, Bauchner H, Holick MF. Association between vitamin D deficiency and primary cesarean section. J Clin Endocrinol Metab. 2009 Mar;94(3):940-5. doi: 10.1210/jc.2008- 1217. Epub 2008 Dec 23. PMID: 19106272; PMCID: PMC2681281.

Merewood A, Mehta SD, Chen TC, Bauchner H, Holick MF. Association between vitamin D deficiency and primary cesarean section. J Clin Endocrinol Metab. 2009 Mar;94(3):940-5. doi: 10.1210/jc.2008- 1217. Epub 2008 Dec 23. PMID: 19106272; PMCID: PMC2681281.

Hofmeyr GJ, Lawrie TA, Atallah AN, Duley L, Torloni MR. Calcium supplementation during pregnancy for preventing hypertensive disorders and related problems. Cochrane Database Syst Rev. 2014 Jun 24;(6):CD001059. doi: 10.1002/14651858.CD001059.pub4. Update in: Cochrane Database Syst Rev. 2018 Oct 01;10:CD001059. PMID: 24960615.


9 vues0 commentaire